C'est la vie

Jean-Louis Servan-Schreiber

ESSAIS

En librairie le 2 avril 2015

> Feuilleter l'introduction > Acheter le livre

« C’est la vie » EN 10 POINTS CLÉS


Ce que je sais du monde ne sera jamais connu que de moi, car chacun en a sa vision en grande partie incommunicable.

Tout humain, dans ma vie, est un mystère, même mes intimes. Ça m’évite de m’ennuyer.

Je ne sais rien, mais j’en sais assez pour vivre. Ça me garantit de rester modeste et toujours curieux.

Le ciel est vide. Je ne peux m’accrocher à rien de certain. Pour rester en équilibre, je dois vivre en mouvement.

Je dois tout aux autres. Ils m’ont fait naître et ma vie dépend d’eux chaque jour. L’individualisme est un fantasme d’adolescence.

N’être qu’un brin de l’immense cordée humaine me remet à ma juste place, mais aussi me rassure. Je suis seul, mais en compagnie.

Chercher le sens de la vie est vain. Etre vivant suffit à donner sens et valeur à chaque journée.

La vérité ne peut être que relative. L’absolu n’est accessible qu’aux croyants. Et je m’en méfie.

L’humilité est ma source imprévue de force.

Vie et mort sont indissociables. Me savoir mortel fait de chaque minute une chance.

Revenir en haut de page